LE CHATELET D’ENTREE présente une façade en pierre de taille, ornée de machicoulis décoratifs, réalisée au 15ème siècle par Jean IV de Rieux, tuteur de la Duchesse Anne de Bretagne. Elle porte le blason de la famille de Rieux, flanqué entre les rainures du pont-levis d’accès.

LE DONJON octogonal, pièce majeure du monument, tout en pierre de taille est une ruine imposante qui a défié les siècles. Situé dans un vallon, il a fallu lui donner une hauteur impressionnante (52m) pour permettre du voir au loin. C’est le plus haut donjon octogonal de France. 
Pour y pénétrer, il faut suivre un couloir long de 10 mètres. A l’intérieur, on distingue 7 niveaux qui possèdent plusieurs formes : octogonale en bas, puis hexagonale, puis carrée.
Deux escaliers à vis de plus de 170 marches desservent les étages et permettent de se promener dans les couloirs aménagés dans l’épaisseur des murs pour accéder aux pièces d’habitation, aux oratoires, aux latrines.
On peut découvrir de nombreuses cheminées monumentales, des pierres d’ornement, des coussièges, fenêtres à meneaux. 
Il faut remarquer les pierres taillées marquées d’un signe particulier : tête de bécasse, triangle, serpent…: signature de l’ouvrier sur son lot de pierres.


LA TOUR RONDE
Restaurée en 1905 sous la direction de l’architecte JOBBE DUVAL, cette tour possède à sa base 3 canonnières. La paroi arrondie est la meilleure défense contre les projectiles de l’artillerie.
La tour n’est pas ouverte au public.

 

Donjon, tour ronde, châtelet d’entrée sont reliés par des courtines à laquelle étaient adossés des bâtiments (cuisine, salles…).
Aux alentours subsistent des ruines de chapelle du 15ème, de ferme, de murs…

 

Dépliants de présentation :